Abonnez-vous à la Newsletter et recevez votre mini guide Pinterest gratuit !

hello@lecitronrose.fr

Les étapes de création d’un site

Construire son identité et sa charte graphique

Le choix du nom du site

Le choix du nom de domaine de son site est sûrement l’étape la plus difficile. La plus difficile mais aussi la plus importante puisque votre nom vous permettra d’être facilement identifié et compris par les visiteurs de votre site/boutique. Avant de choisir un nom, il faut bien-sûr vérifier qu’il soit disponible sous forme de nom de domaine en .com ou .fr par exemple. Pour vérifier la disponibilité du nom de domaine, il vous suffit de faire une recherche sur un vérificateur de nom de domaine. C’est en testant différents noms de domaine en .com et .fr que je me suis finalement décidée pour lecitronrose.fr

De mon côté, je cherchais un nom en rapport avec le monde du digital, mais c’est plutôt concurrentiel, et je me suis dit que je pourrai partir sur une autre piste, comme celle du citron par exemple.

Mais pourquoi le citron ?

Tout simplement parce qu’il m’inspire quelque chose de frais, peps, joyeux et énergique. Et c’est ce que je recherchais : vous partager des informations et astuces qui donneront du peps à votre communication digitale. Pour ajouter un petit côté original à mon nom de site, j’y ai ajouté l’adjectif « rose » car c’est quelque chose qui marque. On n’est pas habitués à voir des citrons roses (ni des citrons bleues), c’est un nom qui peut facilement rester en tête. Le rose était aussi une couleur que je voulais utiliser dans ma charte graphique, je vous en parle d’ailleurs juste en-dessous!

Le choix du logo

Une fois le nom de site choisi, il faut penser à un logo qui évoque et symbolise ce nom. Dans la création d’un logo, il y a plusieurs chemins possibles : faire appel à un(e) graphist(e), utiliser un générateur de logo ou le faire soi-même. On n’a pas toujours les moyens lorsque l’on débute d’engager un graphiste pour la création de son logo. Je vous conseille néanmoins de vous renseigner car vous aurez bien souvent un résultat plus professionnel. J’ai choisi de faire mon logo moi-même pour deux raisons : la première est que je connais assez bien la suite Adobe (Illustrator, Photoshop) pour tout ce qui touche au graphisme, et la seconde est que je voulais avoir la fierté de me dire « j’ai tout fait de A à Z », du choix des couleurs, de la personnalisation du thème, des fonctionnalités du site, en passant par le logo et la communication.

L’importance du moodboard

Que vous choisissiez de faire appel à un graphiste ou que le logo soit fait par vos soins, l’étape n°1 est l’inspiration. A quoi souhaitez-vous qu’il ressemble ? Comment est-ce qu’il peut être représentatif de votre identité ? Pour répondre à ces questions, rien de mieux que de faire un petit tour du côté de ce qui existe déjà. Pour ma part, j’ai cherché l’inspiration sur Google mais aussi sur Pinterest. J’ai mis tous les éléments qui me plaisaient sur un moodboard. Ce moodboard contient aussi le genre de visuels que j’ai envie de créer par la suite : pour les réseaux sociaux, pour mes formations, pour la newsletter, etc.

Si comme moi vous souhaitez réaliser votre logo vous-même il y a une chose à savoir : l’idéal est d’avoir un logo vectorisé. Un logo vectorisé est un logo crée grâce à Illustrator, l’avantage est que le logo « ne bouge pas ». En effet, même si vous faites imprimer des cartes de visite avec votre logo ou une affiche pour le métro, votre logo sera de bonne qualité et ne pixelisera pas. Pour info, un accès d’un mois à Illustrator coûte 25€, il y a aussi un accès gratuit de 7 jours. Personnellement j’ai mis plus de 10 jours à faire mon logo avec tous les tests de formes et de couleurs. Si vous n’avez pas la possibilité d’utiliser Illustrator vous avez les options suivantes :

  • réaliser votre logo sur Photoshop
  • réaliser votre logo sur Canva

Pour ne pas vous compliquer la tâche, vous pouvez partir sur un logo simple avec le nom de votre site dans une jolie typographie + votre baseline. Sinon vous pouvez utiliser des éléments et des vecteurs gratuits de banques de données comme Freepik, Canva,Vecteezy ou encore Vectorstock. Pour ma part, j’ai téléchargé plusieurs vecteurs d’images sur Freepik et j’ai pris les éléments qui m’intéressaient. J’ai ensuite modifié certains de ces éléments, pour rendre la forme du citron plus arrondie ou pour ajouter les petites tâches roses par exemple. Attention! Lorsque vous créez un logo, pensez au fait de l’adapter à différentes utilisations : avec baseline, sans baseline, avec texte, sans texte, pour les réseaux sociaux, pour la version mobile, pour la version web. Pensez aussi aux couleurs de votre charte graphique et aux couleurs de fond sur lesquelles pourra se trouver votre logo.

La charte graphique

La charte graphique va souvent de paire avec le logo, ce sont les couleurs et typographies qui vont graviter autour de celui-ci. Au niveau des couleurs, vous aurez des couleurs principales (généralement 2 ou 3) et des couleurs secondaires. Les couleurs principales composeront votre logo et seront utilisées en touches de rappel sur le site. Pour le citron rose, les couleurs principales sont le jaune et le magenta. J’ai utilisé ces couleurs un peu partout sur le site. Ce sont des couleurs qui représentent mon identité, si je les utilise sur des visuels à l’extérieur de mon site, elles seront facilement reconnaissables par les personnes qui consultent mon site ou ont vu mes communications.

Couleurs principales et couleurs secondaires

Les couleurs secondaires sont à utiliser par petites touches, ponctuellement, ou pour « calmer » les couleurs principales. Ce dernier point est par exemple mon cas. Avec des couleurs aussi contrastantes et prononcées que le jaune et le magenta, le fond de mon site est en blanc et rose orangé pâle. Les fonds de mes visuels pour les réseaux sociaux, la newsletter ou des documents que je pourrai partager utiliseront également ces couleurs secondaires discrètes et plus agréables pour les yeux si utilisés sur de grandes surfaces.

La charte graphique est composée de couleurs, mais aussi de polices d’écriture. La typographie est importante pour votre marque et votre site, elle parle pour vous. Comme pour la palette de couleurs, vous pouvez utiliser de typographies principales et des typographies secondaires. Idéalement, ne pas dépasser les trois polices d’écriture différentes sur son site et ses communications, vous risqueriez de faire mal aux yeux de la personne qui vous lit.

Une réponse

  1. […] j’ai commencé à envisager de me spécialiser dans une niche : les DIY beauté. Comme pour la charte graphique avec ses couleurs principales et secondaires, mon premier blog a désormais une thématique […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *