Abonnez-vous à la Newsletter et recevez votre mini guide Pinterest gratuit !

hello@lecitronrose.fr

Les coulisses du lancement de ma formation Pinterest (part I)

Lancer et créer sa formation en ligne

Le 15 juin dernier, j’ai officiellement lancé ma formation Pinterest, une formation en ligne à destination des personnes qui veulent plus de trafic sur leur site. Si vous êtes ici, peut-être avez-vous pour projet de lancer votre formation vous aussi ? Ou alors, peut-être que vous êtes tout simplement curieux ? Dans cet article, je vais retracer toute les étapes d’un lancement de formation tout en vous donnant mon ressenti par rapport à l’expérience que j’en ai faite.

Tout d’abord, je préfère vous prévenir : une formation ne se lance pas en quelques jours… J’ai vu passer sur internet des posts de personnes disant avoir construit et lancé leur(s) formation(s) en quelques jours seulement. Mais c’est comme dans tout domaine, plus vous passerez du temps à travailler sur un projet, plus il sera abouti. Ce n’est que mon humble avis comme on dit 😉

J’ai donc passé deux mois à préparer ma formation, de la rédaction du plan, à la création des slides, en passant par l’enregistrement de la voix off et bien d’autres aspects. J’ai préparé ce projet en parallèle de mes missions clients en freelance, j’ai donc joué à Tetris avec mon emploi du temps sur les mois d’avril et mai ! Vous trouverez dans cet article les étapes pour lancer sa formation. Je les ai scindé en 2 gros points et 2 articles : la partie création (l’article que vous lisez ici) et la partie marketing.

⚡ Téléchargez mon mini guide Pinterest pour booster votre trafic !

Créer sa formation étape par étape

1. Se faire une place

Avant même d’avoir l’idée de lancer une formation, il faut s’être fait une petite place dans le monde du web. Vous ne pouvez pas arriver sur les réseaux et promouvoir votre formation alors que vous n’avez pas pris le temps de construire un univers et une audience auparavant. Avant de lancer ma formation, cela faisait 6 mois que j’avais construit ma présence via le site et les réseaux sociaux (Instagram, Pinterest, Linkedin). Je donnais régulièrement des conseils Pinterest et Le citron rose été associé à une personne de confiance par rapport à la thématique Pinterest. Je ne pourrai par exemple pas lancer une formation Facebook ads dès demain, puisque ce n’est pas ma spécialité.

2. Trouver une idée et la valider

Vous n’allez pas vous lancer tête la première dans une idée de formation, même si elle vous parait géniale. Cette formation n’est pas pour vous, mais bien pour votre client idéal, il faut donc être à l’écoute de ses besoins. Et pour cela, rien de mieux que de savoir s’il a des difficultés particulières, généralement il les exprimera en commentaire sous vos différents contenus liés à votre idée de formation. Vous pouvez également mettre en place un freebie (un ebook par exemple), pour voir si le sujet intéresse. Vous étiez plus de 300 à avoir téléchargé le mini guide gratuit Pinterest, je savais donc que le sujet avait un intérêt.

3. Préparer un retroplanning avec les points ci-dessous (dès point 4)

Je vous disais plus tôt que j’ai mis deux mois à lancer la formation. Eh bien j’avais assez bien ficelé tout le déroulé… Lorsqu’on a un retroplanning, on est beaucoup plus efficace et on fait les choses dans l’ordre. Je pense que sans deadline j’aurai sorti la formation fin juin plutôt que le 15 juin. Sachant que mon objectif était le 3 juin 😉 J’ai donc évalué grosso modo le temps que me prendrai chaque tâche dans la réalisation de la formation et j’avais une liste à suivre chaque semaine. Il est important d’évaluer le temps que l’on va consacrer à la formation, pour ne pas s’éparpiller et surtout pour être un minimum rentable. Si vous passez 200 heures sur votre formation mais que vous n’en vendez que 10 à 100€ dans l’année, mis bout à bout ce n’est pas très rentable…

4. Rédiger un plan de formation

Pour cela rien de mieux que de passer en revue tous les points importants à traiter dans la formation et de les faire suivre de manière logique et fluide. Vous pouvez aussi intégrer des sous parties à votre plan. Le plan de ma formation Pinterest est constitué d’une introduction, de 9 modules et d’une conclusion. Les 9 modules sont divisés en plusieurs sous parties.

5. Créer le support de la formation

Généralement, il s’agit d’une présentation Powerpoint, sur laquelle s’ajoutera la voix off. Pour ma part, j’avais déjà un support puisque j’avais fait des formations Pinterest en visio. Mais pour une formation en ligne sans la personne en face, il faut repenser toute la formation. J’ai donc retravaillé ma présentation de base en pensant au fait que la personne pourrait avoir des questions. Mon but était donc d’être la plus claire possible et de répondre à toutes les questions, même celles qui pouvaient me paraître évidentes.

Ce qu’il faut retenir ici c’est qu’il faut se mettre à la place de son client, voire d’une personne qui débute. C’est le mieux pour que la formation soit compréhensible, accessible et facilement intégrée. Dernière astuce : une présentation de slides n’est pas aussi dynamique qu’une présentation en visio, alors il faut penser à rythmer sa formation. Pour ma part j’ai choisi d’intégrer la notion de mindmapping pour que l’élève voit en un clin d’œil toutes les notions importantes du module qu’il regarde. Mais aussi des exercices, des tutos, etc… La création de la formation est bien sûr la partie qui m’a pris le plus de temps, car en plus de la présentation il ne faut pas oublier de se relire, d’enlever les redites, les incohérences et les fautes d’orthographe [soupirs]…

6. Avoir un 2ème ppt avec le script

Quand j’ai préparé la formation, j’ai fait l’erreur de ne pas prévoir de script, je pensais le faire à la toute fin sous forme de document word. Je vous conseille plutôt d’avoir votre présentation de base, la plus succincte possible (peu de texte) et de mettre un maximum de texte sur un « dupplicate » de votre présentation avec script. C’est ce texte que vous pourrez lire au moment d’enregistrer votre voix, ça aide beaucoup au moment d’appuyer sur « enregistrer ». Vous pouvez donc rédiger votre formation de base (le script, sur lequel vous appuyer) et alléger l’autre présentation (celle que les élèves verront).

Lancer sa formation en ligne : conseils

7. Faire relire la présentation par une autre personne

Pour la relecture de ma formation, j’ai été aidée par deux amies. Elles m’ont aidé à améliorer les parties qui n’étaient pas assez claires, ou qui avaient besoin de plus d’explications. Elles m’ont aussi aidé à savoir si le déroulé de mon plan de formation était suffisamment logique. Il est important de faire tester sa formation avant de la lancer, autrement ce sont vos élèves qui risqueraient de vous faire remonter les éléments qui coincent. Mais ça ne donne pas une très bonne image, même si on a tous droit à l’erreur.

8. Evaluer la durée des vidéos

Une fois que vous aurez fini la partie création, je vous conseille d’évaluer la durée des vidéos. C’est peut-être l’occasion de revoir votre plan. Si une de vos vidéos est censée durer 30 minutes, peut-être qu’il vaut mieux la couper en deux. Cette étape est très importante, et elle intervient avant l’enregistrement de la voix off.

9. Créer un workbook

Si votre formation est le support le plus important, l’objectif est que les élèves puissent passer à l’étape supérieure et surpasser le maître ! Et pour progresser ou intégrer de nouvelles notions, rien de mieux que les exercices. N’oubliez donc pas de prévoir un cahier d’exercice pour aider vos apprenants à passer d’un point A à un point B. Pour ma part, j’ai intégré des exercices à chaque fin de module (soit 9 séries d’exercices en tout).

10. Choisir une plateforme d’hébergement

Entrons maintenant dans la technique. Le choix de la plateforme d’hébergement ressemble beaucoup au choix de votre éditeur de site (WordPress ou Squarespace ?). Il en existe plusieurs, les plus connus étant Kooneo, Teachable, Kajabi, Learnybox, Systeme.io ou encore Podia. J’ai choisi Podia pour sa facilité d’utilisation et parce que la plateforme proposait le paiement en plusieurs fois. 80% des acheteurs de ma formation Pinterest ont d’ailleurs choisi le paiement en plusieurs fois. Comme pour tout outil, il y a des avantages et des inconvénients pour chacune des plateformes d’hébergement. J’ai fait beaucoup de recherches, épluché le web et les groupes Facebook à la recherche de la solution parfaite. Paiement en plusieurs fois, gestion de la TVA, options, praticité, etc…

11. Choisir un logiciel d’enregistrement et de montage

Si vous êtes sur Mac, iMovie devrait être suffisant pour le montage. Etant sur PC j’ai choisi d’enregistrer mon écran avec apowersoft recorder et de monter les vidéos avec apowersoft video editor. Pour l’enregistrement de l’écran (et de la voix) il y a aussi OBS studio, screencastomatic, camtasia, quick time player, etc. J’ai trouvé apowersoft recorder très facile d’utilisation et les fichiers n’étaient pas lourds par la suite.

12. Investir dans un micro

Vous pouvez enregistrer votre voix avec le micro de votre ordinateur ou votre micro de karaoké préféré. Mais si vous lancez une formation de façon pro, autant aller jusqu’au bout. Et la qualité du son joue un rôle très important dans l’idée que l’on se fera de votre formation au global. Encore une fois, il y a du choix, j’ai hésité entre plusieurs modèles : rode nt-usb, bird um1, boya, audio technica et blue yeti. J’ai finalement choisi le blue yeti et j’en ai été très satisfaite. D’ailleurs on me dit à l’oreillette que ce petit investissement me servira aussi dans mon projet de podcast 😉

13. Enregistrer la voix off

Vous avez un super micro, vous avez une super présentation (avec et sans script). Il est maintenant temps de passer à l’enregistrement ! De mon côté j’ai enregistré mon écran en même temps que ma voix, grâce au logiciel de capture d’écran et de voix cité plus haut. J’enregistrais la présentation épurée d’un côté, tout en regardant mes notes sur la version avec texte (mon script) sur mon téléphone. L’enregistrement est un moment charnière dans la création de la formation. Je me suis isolée dans une pièce pour enregistrer ma voix et j’ai découpé l’enregistrement en plusieurs parties. Pour 5 heures de formation, j’ai fait 5-6 sessions d’enregistrement réparties sur 3 jours.

Au début, j’enregistrais et me reprenais dès que je faisais une faute d’élocution. Et puis l’expérience venant, j’ai finalement choisi d’enregistrer ma voix, puis de penser au fait que je pourrai faire des « cuts » au montage au moment où ma langue avait fourché. Quand je faisais une faute, je laissais donc le logiciel d’enregistrement tourner, et je recommençais ma phrase quelques secondes plus tard en faisant plus attention.

14. Monter les vidéos

Maintenant que la voix off et votre présentation ont été simultanément enregistrées, il est temps de passer au montage vidéo. Le montage vidéo vous permet de couper le début et la fin d’une vidéo où l’on voit le logiciel d’enregistrement d’écran se mettre en marche. Il est également utile de cuter les moments où vous bafouillez, où votre langue fourche, ou si vous dites un mot plutôt qu’un autre. Personne n’est parfait 😉 C’est le moment aussi de couper les blancs pendant lesquels vous faisiez une petite pause ou buviez un petit verre d’eau.

Le montage vidéo est aussi utile si vous avez fait une erreur au moment de la prise avec voix off. Sur une de mes vidéos, j’ai par exemple laissé les curseurs de ma présentation (flèches de gauche et de droite), j’ai donc superposé la slide de la présentation sur la vidéo, ni vu ni connu ! Comptez 3 à 4 fois le temps de la vidéo pour le montage. Pour avoir une vidéo de 10 minutes impec’, j’ai par exemple passé 30 à 50 minutes à faire le montage. A savoir : au moment d’enregistrer votre travail, il faut idéalement l’enregistrer au format mp4 et 16:9.

15. Les charger sur la plateforme

C’est enfin le moment de consécration ! Vous allez pouvoir charger votre travail sur la plateforme d’hébergement que vous aurez choisi. Sur Podia c’est très simple, ça se fait sous forme de drag and drop. Il ne vous reste plus qu’à donner un titre à chaque module et sous-partie, et à ajouter des liens annexes (les liens utiles), pour faciliter le travail ou l’apprentissage de vos élèves.

16. Choisir un moyen de paiement

Une fois vos vidéos chargées et les titres et liens ajoutés, l’idéal est de choisir un moyen de paiement. Sur Podia j’avais le choix entre paypal et stripe, j’ai finalement opté pour stripe car j’avais la possibilité d’avoir des paiements en plusieurs fois. Encore une fois, c’est un choix à faire entre deux solutions de paiement, chacune a ses avantages et ses inconvénients. C’est également le moment de vérifier les mails automatiques (de transaction), et pourquoi pas d’en créer d’autres. Sur Podia, j’ai paramétré mes mails de façon à ce qu’une fois le paiement effectué, vous receviez le lien du groupe Facebook privé.

17. Tester le parcours d’achat

Pour que tout se passe bien le jour J, il faut que vous testiez le parcours d’achat avant même que vos futurs élèves le fassent. Tester le parcours d’achat m’a permis de vérifier que le paiement fonctionnait bien, notamment le paiement en 3 fois, et de voir si les mails automatiques fonctionnaient. Au moment de l’achat je me suis d’ailleurs demandé où se situait l’emplacement pour un code promo, qui n’est pas très clair sur Podia. Sur le coup, je me suis dit que j’étais la seule à être « chiffonnée » par ce détail dans l’expérience utilisateur, et puis les 3-4 premiers jours de la semaine de lancement vous avez été quelques uns à me faire la remarque. J’ai donc très rapidement cherché à faire autrement : plutôt que de vous faire entrer un code, j’ai préféré appliquer la remise directement sur les prix, en indiquant le prix avant et après remise.

Vous pensez que c’est fini ? Nope ! Reste maintenant touuuut le marketing et la communication à préparer, autrement votre formation ne se vendra pas 😉 Si cette partie ultra importante d’un lancement de formation vous intéresse, je vous conseille de lire la suite de l’article : préparer la communication de sa formation (part II).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *